Les bienfaits des huiles essentielles

L’usage des huiles essentielles est de plus en plus répandu. Et pour cause, ces substances recèlent de nombreuses propriétés bienfaisantes. Elles soignent une variété de pathologies et restent d’une grande utilité pour le bien-être au quotidien. Il en existe une grande diversité avec chacune leurs propriétés. Découvrez ici, quelques-unes des plus usuelles, les maux qu’elles traitent et leurs modes d’utilisation.

Les fonctions et les modes d’utilisation des huiles essentielles

Appliquées sur la peau ou diffusées, les huiles essentielles servent au soulagement de différents maux. Leur diffusion permet aussi de purifier et de parfumer l’atmosphère. La connaissance de leurs vertus ne date pas d’aujourd’hui, mais de plusieurs millénaires. Elles servent à soigner aussi bien le mental que le corps et sont utilisées à la fois à titre préventif et curatif. Elles se classent en plusieurs catégories. On distingue les huiles anti-inflammatoires, antiseptiques, diurétiques, sédatives…

Certaines huiles s’utilisent également par voie orale, mais la prudence est de mise, car il y a des essences qui sont toxiques. Vous trouverez généralement les huiles essentielles dans les pharmacies, dans les boutiques de produits naturels ou les parapharmacies en ligne. Vous pouvez par exemple aller sur santapara.com, une parapharmacie en ligne, pour vous procurer diverses huiles essentielles. Il en existe plus de 120 variantes. Au nombre d’entre elles, on distingue le laurier, l’origan, le romarin ou encore le thym, l’aneth, le basilic, la cannelle, l’estragon, le girofle…

utilisation huiles esentielles

Quelques huiles essentielles et leurs bienfaits

Les huiles essentielles contiennent de nombreuses vertus thérapeutiques. Si l’aneth a des propriétés digestives, la citronnelle est à la fois un antimicrobien et un excellent anti-inflammatoire. La lavande peut s’utiliser comme sédatif ou antispasmodique et la menthe quant à elle, est très tonique et digestive et sert à combattre les migraines.

L’huile essentielle de thym

L’huile de thym s’utilise aussi bien en santé que dans les soins de bien-être. Sur le plan sanitaire, elle agit comme un antibactérien, un antiviral et un antiseptique. Elle possède des vertus stimulantes et est également préconisée dans le cas des affections cardiovasculaires et circulatoires comme l’hypotension.

Cependant, il faut éviter de l’utiliser pure en raison de son caractère dermocaustique (agressive vis-à-vis de la peau). De plus, ses indications préconisent une prise par voie orale, ce qui demande de faire appel à un médecin qui devra prendre en compte le risque d’hépatotoxicité du produit pour une utilisation sur une longue durée.

En effet, l’huile de thym s’administre par voie orale, notamment pour le traitement de la diarrhée à caractère infectieux, de la dysenterie, de la parasitose intestinale, de l’amibiase ou encore de la mycose.

L’huile essentielle de laurier

L’huile essentielle de laurier a des propriétés anti-inflammatoires et est aussi utilisée dans les cas de rhumatisme, notamment grâce à l’eugénol et au méthyl-eugénol qu’elle contient. Elle possède également des vertus antispasmodiques qui permettent de stimuler l’appétit et les sucs gastriques. On l’utilise pour lutter contre les infections bactériennes grâce à l’action cumulée de ses composants (1,8 cinéole, alpha et bêta pipène, eugénol et linalol). Entre autres propriétés, l’huile essentielle de laurier est utilisée dans les cas de :

  • troubles respiratoires et ORL comme la sinusite, les bronchites, la candidose, les mucosités, la grippe, etc. ;
  • douleurs musculaires et articulaires ;
  • certains troubles digestifs et des déficiences immunitaires ;
  • insomnies, angoisses et certaines affections cutanées (acné, furoncle, psoriasis, etc.).

Elle s’administre de diverses manières. On l’applique sur la peau directement ou par massage. Elle se prend également par voie orale, mais de préférence sous l’avis d’un thérapeute. Enfin, vous pouvez l’ingérer par inhalation et par diffusion.

L’huile essentielle d’origan

L’utilisation de l’huile essentielle d’origan est indiquée pour le traitement des troubles infectieux sévères en tous genres (troubles gynécologiques, urinaires, digestifs, ORL), des troubles sévères de la peau et pour prévenir l’asthme. En raison du caractère irritant de la substance, son usage exige quelques précautions.

En effet, il est vivement déconseillé de la prendre par diffusion ou par inhalation. Une application cutanée nécessite la dilution d’environ 5 % au maximum, mais prenez un avis de spécialiste avant d’essayer ce mode d’administration. En revanche, par voie orale, privilégiez les conditionnements en gélules ou en capsules.

L’huile essentielle de romarin

L’huile essentielle de romarin est une substance à large spectre d’action. Elle possède des vertus expectorantes, antibactériennes, fongicides, antalgiques et anti catarrhales. Elle a également des propriétés antiseptiques, antirides, mucolytiques et constitue aussi une aide respiratoire. Elle est indiquée pour le traitement des troubles suivants :

  • encombrement des muqueuses et infections respiratoires ;
  • candidoses, entérocolites, rhumatisme, sclérose en plaques, etc. ;
  • céphalées, fatigue chronique et cystite entre autres.

L’huile essentielle de romarin s’utilise en application cutanée par massage, par inhalation et par diffusion. Pour connaître la meilleure forme d’administration qui s’adapte au mal à traiter, vous pouvez vous référer à un spécialiste (pharmacien, médecin, aromathérapeute).

huiles essentielles romarin

L’huile essentielle de ravintsara

Cette huile possède notamment des vertus antivirales, antibactériennes, expectorantes et immunostimulantes. Elle est indiquée pour la prise en charge des maux tels que la grippe, les infections et maladies hivernales, les pathologies ORL. Elle s’utilise aussi pour renforcer le système immunitaire et pour assainir l’air.

L’huile essentielle de menthe poivrée

Reconnue pour ses propriétés antibactériennes et antivirales, l’huile essentielle de menthe poivrée est tonique et stimulante. C’est aussi un antalgique local. Elle est recommandée pour traiter les problèmes de digestion difficile, de migraine, de nausées et vomissements. Elle rafraîchit l’haleine et vous est d’une grande utilité en cas de douleurs au lendemain d’une fête.

L’huile essentielle de petit grain bigarade

Les vertus antispasmodiques, anti-infectieuses et antalgiques de cette huile essentielle font d’elle l’une des substances basiques de l’aromathérapie. Elle agit également dans le rééquilibrage nerveux. Elle est d’une grande efficacité en cas de stress ou lorsque vous souffrez d’asthénie nerveuse.

En définitive, les huiles essentielles ont de multiples propriétés bénéfiques pour la santé et le bien-être. On distingue plus d’une centaine de variétés et elles s’administrent par voie orale, cutanée ou par inhalation. Vous les trouverez sur les parapharmacies en ligne notamment. Toutefois, quelques précautions sont de mise, notamment en ce qui concerne l’administration par voie orale. Certaines essences sont en effet toxiques. N’utilisez pas non plus dans le cas des massages les essences pures, car elles peuvent irriter la peau.

Laisser un message