A quelle température faut-il s’inquiéter en cas de fièvre ?

Lorsque notre système immunitaire s’affaiblit, la fièvre fait partie des premiers symptômes qui apparaissent. Il peut s’agir d’une grippe ou encore d’un rhume. Ces cas de fièvre sont souvent très faciles à gérer. Mais lorsque la température monte un peu trop, il est primordial de faire le nécessaire pour tout faire revenir à la normale.

Température en dessous de 39° : est-ce dangereux ?

La température normale d’un individu oscille entre 36 et 37° degrés. Une fièvre est souvent soit le signe d’une défense de l’organisme contre des microbes  envahisseurs, soit une alerte pour agir. Il peut donc arriver  que le thermomètre vous signale une température supérieure à 36°c mais inférieure à 39°. Ce cas de figure n’est pas encore grave. Avec quelques astuces comme un bain tiède, vous pouvez rapidement faire disparaître votre malaise.

Température au-dessus de 39° : quand consulter ?

Comme vous pouvez le deviner,  les défenses immunitaires diffèrent d’une personne à une autre. Par exemple, un jeune adulte ne présentera pas les mêmes défenses qu’une personne âgée. Dans ce cas, il y a lieu de s’inquiéter lorsque la température va au-dessus de 39° chez certaines personnes comme les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes.

Chez les enfants de moins d’un an, vous devez réagir au plus vite lorsque la température dépasse 39°. Généralement dans ce cas, l’enfant peut convulser, pleurer tout le temps, présenter des difficultés à respirer ou être abattu. La première chose à faire est de vous rendre aux urgences. Il en est de même pour les personnes âgées car, elles sont aussi considérées comme des personnes fragiles qui se déshydratent vite. Il faut aussi ajouter à la liste des personnes fragiles, les personnes souffrant de maladies chroniques ou les personnes sous médicaments immunosuppresseurs.

Une température au-dessus  de 39° chez une femme enceinte n’est pas souvent bon signe. Une fièvre peut être la cause d’une fausse couche ou d’un accouchement prématuré.

Que faire pour une température de plus de 40°5 c ?

Une température de plus de 40°5 c est le signe que votre cas de maladie est très grave. C’est le signe d’une fièvre très dangereuse qui peut avoir des répercussions sur le cœur. Les personnes souffrant d’une fièvre dangereuse présentent le plus souvent des pathologies particulières comme : une allergie aux anesthésiques, une tumeur, un traumatisme crânien. Un effort physique excessif peut aussi faire vite grimper votre température.

Dans quels autres cas la fièvre peut-elle dangereuse ?

Il existe certains cas où vous devez vous inquiéter de l’arrivée d’une fièvre du moment où la température atteint au moins 39°c.  C’est le cas par exemple lorsqu’elle  ne disparaît pas au bout de 48 heures ou qu’elle survient assez fréquemment.

Faites également appel à votre médecin lorsque votre fièvre s’accompagne de symptômes tels que : des maux de tête, de vomissements, de diarrhée, de pertes de conscience, de tâches violettes ou rouges sur la peau. Chez la jeune femme, une infection urinaire accompagnée d’une fièvre n’est pas bénigne. Cela peut être le signe d’une atteinte grave au rein.

Laisser un message