Coloration de cheveux naturelle : et les allergies ?

Appliquées dans un salon de coiffure ou chez vous, les colorations capillaires ont pour but de donner un nouveau look à vos cheveux. Cependant, elles peuvent parfois provoquer des allergies plus ou moins dangereuses, selon le type de produit. Qu’en est-il des colorations naturelles ? On vous en parle.

Les différents types de coloration naturelle pour cheveux

En matière de teinture capillaire, il y en a de toutes sortes selon les goûts et les préférences. Ainsi, on distingue les colorations naturelles et végétales comme celles que propose le site Colorationcheveuxnaturelle.fr, celles-ci sont totalement exemptes de produits chimiques, des autres formes de teintures chimiques. Au niveau de la coloration naturelle, elle peut être permanente, semi-permanente ou encore être une teinture ton sur ton. On a généralement recours à la coloration permanente lorsqu’on souhaite changer radicalement la couleur des cheveux, surtout quand on a des cheveux blancs.

La coloration semi-permanente est une astuce très utilisée quand on veut changer la couleur des cheveux sans pour autant prendre de risques. En effet, après quelques applications de shampoing, elle s’estompe. Dans le cas où vous ne souhaiteriez pas atteindre la pigmentation de vos cheveux, la teinture ton sur ton est alors ce qu’il vous faut. Elle va tout simplement renforcer la coloration de vos cheveux.

Colorations de cheveux : quels sont les risques ?

Il faut noter que les colorations capillaires ne sont pas sans danger. En effet, la plupart des produits proposés sur le marché intègrent des substances susceptibles de provoquer chez certains utilisateurs des réactions allergiques. Ceci est encore plus grave lorsqu’il ne s’agit pas des produits de bonne qualité. Ces teintures chimiques sont parfois responsables de certaines maladies et brûlures.

S’il est vrai que les marques qui utilisent des ingrédients susceptibles de créer des allergies sont tenues d’en faire la mention sur la notice d’utilisation, il faut reconnaître que toutes ne le font pas. Pour celles qui le font, les utilisateurs n’ont pas toujours la patience d’aller vérifier ce détail. La plupart du temps, il est conseillé de faire un test allergique pendant au moins 48 h sur une petite surface.

Pour éviter tout risque d’allergie, il est préférable d’opter pour des colorations entièrement naturelles. Ce type de teinture capillaire présente moins de risques d’allergie que les colorations chimiques. Ceci est principalement dû à sa composition qui n’intègre pas des substances nuisibles à la santé, notamment le paraphénylènediamine qui est principalement responsable des allergies et des maladies. Par ailleurs, les colorations naturelles sont souvent réalisées à base de plantes telles que l’aloe verra, l’acajou et bien d’autres. Toutefois, ce n’est pas parce qu’il s’agit de végétaux qu’ils n’ont aucun effet. Ce danger reste quand même moins grave que celui lié à l’utilisation des teintures chimiques. Il est en effet possible de développer une allergie à une plante en particulier. De manière générale, de petits boutons de stress peuvent apparaître si vous appréhendez trop votre coloration.

Que faire en cas d’allergie ?

En cas d’allergie liée à l’utilisation d’un colorant, il est recommandé de rapidement consulter un médecin. Selon la gravité de la situation, ce dernier vous donnera un traitement adéquat pour vous soulager. Si vous constatez que votre cuir chevelu met du temps à se remettre de l’expérience, n’hésitez pas à consulter un dermatologue. Ceci dit, si vous devez limiter les risques, nous vous conseillons d’opter pour une coloration naturelle.

Laisser un message