4 choses à savoir sur la stase stercorale

stase stercorale

La stase stercorale est un problème au niveau du transit intestinal en rapport avec la constipation. Concrètement, c’est l’incapacité d’une personne à aller à la selle en raison du blocage d’une bonne quantité de matière fécale au niveau du gros intestin. Si vous n’avez jamais entendu parler de cette affection ou si vous désirez en savoir davantage, voici 4 choses à savoir sur ce problème intestinal.

Comment se manifeste la stase stercorale ?

Le premier signe courant de la stase stercorale est la constipation. Une personne est dite constipée lorsqu’elle ne va pas à la selle plus de trois fois hebdomadairement. Et quand bien même elle y va, les selles sont sèches, dures et les évacuer devient un véritable problème. Ces faits s’expliquent par un non-transit des selles et un stockage de ces derniers à l’intérieur du gros intestin, précisément dans le côlon.

La constipation ne se manifeste pas uniquement par la rareté des selles. Vous pouvez également constater qu’une personne est constipée au ballonnement de son ventre et à la fréquence à laquelle elle émet des gaz. Vous pouvez en savoir plus sur la stase stercorale en vous rendant sur cette page, mais également les solutions pour la traiter.

4 choses a savoir sur stase stercorale

Quelles sont les causes d’une stase stercorale ?

Les causes de la stase stercorale peuvent s’assimiler à celles de la constipation. La première est le relâchement du côlon. Il arrive en effet que ce dernier ne soit plus tonique (atonie). Mais, il faut souligner que cette cause n’est pas fréquente. Elle peut également être due à un dysfonctionnement au niveau du rectum. Parfois, ce dernier se trouve dans l’incapacité de libérer les matières fécales et cela devient un grave problème de santé. Les sphincters striés de l’anus peuvent aussi en être la cause.

Comment prévenir une stase stercorale ?

La meilleure façon d’éviter la stase stercorale est de changer quelques habitudes à risque. Par exemple, lorsque vous ressentez le besoin d’aller à la selle, allez-y. Vous retenir favorise une accumulation de matières fécales au niveau du rectum, ce qui pourrait être nuisible sur le long terme. Or, lorsque vous le faites immédiatement, il vous est plus facile d’évacuer et d’avoir cette partie du tube digestif dégagée. La seconde façon de prévenir la stase stercorale est d’éviter la sédentarité. Plus précisément, vous devez mener des activités physiques pour stimuler votre côlon.

Les habitudes alimentaires sont également concernées. Il est important de consommer plus de fibres dans le but de faciliter le transit intestinal. Pour finir, l’eau doit être votre boisson de prédilection, car elle contient des sels minéraux essentiels à la digestion.

Quel traitement pour la stase stercorale ?

Pour traiter la stase stercorale, vous pouvez, sous conseil de votre médecin, prendre des laxatifs. Cependant, vous devez veiller à prendre uniquement la dose prescrite. Autrement, vous risquez de causer encore d’autres dégâts à votre organisme. Outre les laxatifs, l’huile de paraffine est très efficace pour en venir à bout.

La stase stercorale est un problème de transit qui se manifeste par la stagnation des selles dans le gros intestin. Ses causes sont diverses et sont assimilables à celles de la constipation. Afin de la prévenir, il est important d’adopter, entre autres, un régime alimentaire riche en fibres, de bien s’hydrater et de bouger régulièrement… Vous pouvez lire aussi : que faire en cas de tendinite du genou ?

Laisser un message