À quoi sert le collagène dans notre corps ?

Fabriqué par les cellules appelées fibroblastes, le collagène est une protéine logée dans les tissus conjonctifs. Il est présent naturellement dans le corps humain et se retrouve principalement dans la peau, les tissus conjonctifs, les ongles, les ligaments, les cartilages, etc. Toutefois, à partir de l’âge de 30 ans, sa production diminue de 1% et se dégrade progressivement avec l’âge, entraînant l’apparition de certains symptômes. Pour combler ce manque et renforcer les différents rôles de cette protéine dans l’organisme, il convient de faire un apport extérieur en collagène.

Quelle source de collagène adopter ?

L’un des avantages du collagène est d’éviter les inflammations, et les tendinites qui apparaissent la plupart du temps lors de la pratique des activités sportives. C’est également la protéine qui confère aux muscles leur force et leur élasticité. Pour les sportifs, cette protéine s’avère donc être indispensable. Pour parer au manque de collagène qui apparaît dans l’organisme après un certain âge, plusieurs sources de collagène peuvent être adoptées comme la bovine, la porcine ou la marine.

Mais de toutes les sources, la marine est de loin la meilleure. Le collagène marin est léger, et donc plus facile à assimiler par l’organisme. En outre, il apporte des peptides de collagène, un composé connu pour renforcer les ligaments, les tendons, les cartilages et améliorer la souplesse des articulations, de quoi remettre en forme tous les sportifs (professionnels ou amateurs). Il est à noter que ces peptides de collagène sont composés par trois acides aminés ayant chacun des rôles bien précis. Pour renforcer les différents rôles du collagène naturel dans l’organisme, les peptides de collagène sont donc la source à adopter.

Quels sont les rôles du collagène dans l’organisme ?

Hormis le fait de contribuer à l’amélioration de la santé de la peau, des cheveux et des ongles, le collagène joue aussi plusieurs rôles.

Réduction des douleurs articulaires et de la dégénérescence

Avez-vous déjà eu la sensation de jambes « figées », raides ou douloureuses au mouvement ? Eh bien, sachez que c’est le manque de collagène qui en est la cause. Lorsque la quantité de collagène diminue dans l’organisme, nos tendons et ligaments perdent en rigidité, entraînant une raideur et une augmentation du volume des articulations.

A contrario, la présence de collagène permet à nos os de bouger et de faire ces mouvements habituels sans douleur. Il permet aussi aux articulations d’être parfaitement mobiles, lutte contre les douleurs associées au vieillissement et réduit les risques de détérioration des articulations.

Guérit et protège les intestins fragiles

Pour les personnes atteintes du syndrome de l’intestin perméable ou d’hyperperméabilité intestinale, le collagène est un vrai remède. Dans l’intestin, celui-ci décompose les protéines, soigne les cellules endommagées et calme les muqueuses. Par conséquent, il répare et remet sur pied la membrane protectrice du tractus gastro-intestinal.

Contribue à la bonne santé cardiaque

La diminution de collagène a aussi pour effet l’affaiblissement et la fragilisation des artères. Ceci peut entraîner un rétrécissement des artères (athérosclérose), qui peut causer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Pour éviter cela, le collagène renforce la structure des artères en y apportant un soutien.

Le collagène est donc une protéine essentielle, notamment pour les sportifs. Il joue un rôle primordial dans presque toutes les parties du corps humain. Pour un apport extérieur en collagène, les peptides de collagène sont à privilégier. Vous pouvez lire également : comment décoincer un nerf sciatique ?

Laisser un message