Qu’est-ce que la nutrition fonctionnelle adaptative ?

La nutrition fonctionnelle et intégrative constitue un axe très important de la nutrition. C’est une discipline qui se base sur des fondements scientifiques et elle est validée par de nombreuses recherches scientifiques. Elle répond aux problématiques actuelles de santé publique telles que les maladies chroniques et les atteintes fonctionnelles telles que le cancer, le diabète, le surpoids et l’obésité.

Les objectifs de la nutrition fonctionnelle

L’objectif principal de la nutrition fonctionnelle adaptative est de permettre aux professionnels de santé d’identifier les causes des déséquilibres et d’apporter des solutions pour les traiter. Si vous êtes médecin-nutritionniste, diététicienne ou naturopathe, pour en savoir plus, vous pouvez suivre une formation en nutrition spécialisée en nutrition fonctionnelle dans un centre de formation agréé.

Le traitement de ces déséquilibres doit être fait de façon appropriée en fonction de chaque individu concerné. En effet, un même symptôme peut avoir différentes causes chez différents patients. Si l’on prend l’exemple de la dépression, elle peut être liée à des causes diverses en fonction du passé ou du mode de vie de chaque personne. Une dépression peut être une conséquence d’un déficit en oméga 3, d’une carence en vitamine D ou même d’une utilisation d’antibiotiques. D’un autre côté, on note aussi qu’une seule cause peut avoir différents symptômes. Il convient alors de faire un travail d’identification précis et personnalisé pour optimiser ces conseils de rééquilibrage alimentaire et en micronutrition afin d’utiliser les compléments alimentaires adaptés aux carences observées.

Les outils de la nutrition fonctionnelle adaptative

La nutrition fonctionnelle adaptative utilise trois principaux outils thérapeutiques. Il s’agit de la nutrition, de la supplémentation et de la santé environnementale. La nutrition se base sur des éléments comme la qualité nutritionnelle, la sensibilité individuelle et la diététique (ensemble d’habitudes, de comportements​ et de régimes alimentaires). La supplémentation de son côté, concerne les micronutriments, les substances à but nutritionnel et les plantes ou préparations à base de plantes. Quant à la santé environnementale, elle se base sur des facteurs comportementaux, la qualité de vie ainsi que la sécurité sanitaire des aliments.

Nutrition fonctionnelle adaptative : les approches

Les approches de la nutrition fonctionnelle et adaptative sont au nombre de deux. La première approche préconise une alimentation de qualité et ciblée. En effet, elle soutient que notre façon de nous alimenter est en lien avec de nombreuses maladies chroniques. Selon cette approche, l’alimentation peut aussi bien maintenir la santé, mais aussi la détériorer. Il convient alors de mettre en place différents moyens pour pouvoir s’assurer d’une alimentation de qualité.

La seconde approche est une approche globale qui considère que la santé mentale est aussi importante que la qualité de l’alimentation dans un processus de guérison. Cette approche inclut également la gestion du stress et de l’émotion. En effet, le stress peut être momentanément utile et est une réaction normale de l’organisme, mais en excès, il peut affecter grandement la santé. Ainsi, des techniques visant à réduire le stress sont proposées pour retrouver la sérénité. Par ailleurs, l’activité physique est un élément important qui doit être également pris en compte dans notre hygiène de vie. En résumé, cette deuxième approche met un accent particulier sur l’importance de l’équilibre émotionnel et physique. Elle a donc pour objectif de rétablir la relation entre l’esprit et le corps.

Laisser un message