L’impact de l’alimentation sur la santé générale des cheveux

L’univers des produits de soin offre une diversité de solutions d’entretien des cheveux afin de les rendre plus resplendissants et sains. Cependant, ces produits à eux seuls ne suffisent pas. L’alimentation joue également un rôle important dans votre santé capillaire. Il est donc primordial de privilégier les nutriments qui vous aideront dans ce sens. Découvrez-en plus dans la suite de cet article.

Alimentation et chevelure : quel lien ?

Tout comme la peau, les cheveux entretiennent un lien étroit avec l’alimentation et ne sont que le reflet de la façon dont on se nourrit au quotidien. Une mauvaise alimentation peut ainsi rendre vos cheveux ternes, secs ou gras. En effet, les cheveux sont nourris grâce au sang. Ainsi, une meilleure circulation sanguine favorise leur bonne santé, notamment quand votre alimentation est riche en vitamines et oligo-éléments essentiels. Ces derniers pourront être acheminés par le sang jusqu’à la papille dermique plus connue sous le nom de bulbe. Par ailleurs, les cheveux sont majoritairement constitués de kératine, une protéine composée d’acides aminés qui les protège contre les éléments externes comme les UV, l’eau de mer, etc. Elle retient et stocke l’eau afin d’optimiser leur hydratation. Or la kératine ne se régénère pas et a donc besoin de nutriments supplémentaires pour une bonne synthèse.

La spiruline, un super aliment à privilégier pour une bonne santé capillaire

La spiruline est une microalgue qui se retrouve notamment sous forme de compléments alimentaires. Elle est extrêmement riche en fer, en protéines, en zinc et en vitamines B, et comporte donc la plupart des nutriments nécessaires pour la synthèse de la kératine, ce qui explique ses bienfaits pour nos cheveux. Elle est également composée d’acides gras essentiels et stimule donc la pousse des cheveux et leur apporte solidité et brillance. Si vous souhaitez en savoir plus sur la spiruline et ses effets, n’hésitez pas à vous renseigner sur les plateformes dédiées à ce superaliment et à demander conseil à des professionnels de l’alimentation. Vous la trouverez également sous forme de poudre, de gélules ou de paillettes. Il est recommandé d’en prendre entre 2 et 5 g chaque jour pendant au minimum un mois pour une cure efficace. Généralement, les résultats sur la chevelure sont visibles après la première ou la deuxième semaine. Il est aussi possible de faire des masques nourrissants à la spiruline.

Quelques autres sources alimentaires à privilégier

En dehors des compléments alimentaires, il est aussi important d’adopter une alimentation saine et équilibrée pour conserver une belle chevelure. Privilégiez par exemple les lentilles ainsi que le jaune d’œuf qui sont riches aussi bien en protéines qu’en fer, soufre, zinc et vitamine B.

En matière de besoins en protéines et en fer, le poisson constitue une excellente source de nutriments pour les cheveux. Il est recommandé d’en consommer en moyenne deux fois par semaine afin de favoriser leur hydratation ainsi qu’une meilleure distribution de l’oxygène aux follicules pileux par le sang. Vous pouvez également privilégier les pistaches, le cacao, les légumes verts feuillus, la viande de bœuf, etc.

Pour les besoins en zinc vous pouvez intégrer plus souvent dans votre alimentation les noix, le foie de porc, d’agneau ou de veau, diverses sortes de graines, le germe de blé, les huîtres, etc. Le zinc est en effet indispensable dans la protection du cuir chevelu contre les effets des radicaux libres. Associé au magnésium, il a la capacité d’éviter que ces derniers ne détruisent de manière précoce les cellules reproductrices des cheveux. Ils favorisent aussi l’activation de l’ensemble des vitamines B qui jouent un rôle important dans la santé de vos cheveux.

Des aliments à éviter

Il est désormais clair que l’alimentation est essentielle pour la santé et la beauté de vos cheveux. Cependant, certains éléments doivent également être évités. Il s’agit notamment des acides gras saturés qui provoquent une multiplication des toxines sur le cuir chevelu. Ils nuisent également à une bonne circulation locale du sang et peuvent engendrer des démangeaisons et l’apparition de pellicules.

Par ailleurs, le sel pourrait, s’il est consommé en trop grande quantité, provoquer la perte de cheveux ou leur grisonnement précoce. Même si cela reste une hypothèse, limiter sa consommation est généralement bénéfique pour la santé.

En définitive, avoir une belle chevelure, saine et brillante demande d’adopter une bonne hygiène alimentaire. Pour cela, vous devrez souvent privilégier des aliments riches en protéines, en fer, en zinc et diverses vitamines, comme, par exemple, la spiruline.

Laisser un message