Comment nager plus vite ?

La natation fait partie des activités sportives bénéfiques pour la santé et plus particulièrement pour travailler le cardio. Les pratiquants cherchent à atteindre un autre degré de compétence or, ils peuvent faire l’expérience de la stagnation. À ce stade, leur objectif est de parvenir à nager plus vite. Alors, comment s’y prendre ?

Quelles sont les techniques à employer pour nager plus vite ?

Exercer un grand appui sur les membres supérieurs (bras) et battre vigoureusement des jambes n’est pas la solution. Pour faire simple, opérez moins de résistance et ayez un corps fluide. Pour vous améliorer, vous pouvez notamment faire appel à Nageur pro, coach de natation professionnel. À noter qu’une bonne discipline est nécessaire pour augmenter votre vitesse petit à petit.

Le positionnement du corps

Pour savoir comment nager plus vite, il est impératif de fuir les mauvaises habitudes. La plupart des amateurs adoptent une position verticale en natation. Ce qui n’aide pas à avancer. La meilleure option reste l’horizontale, car elle permet au corps de mieux glisser sur l’eau. Pour la maintenir, il faut éviter de porter son regard vers l’avant en faisant une fixation sur l’arrivée. Dirigez votre regard vers l’intérieur du bassin tout en donnant une position neutre à votre tête. Il s’agit d’une posture complexe à adopter en raison des craintes (couler, difficulté de repérage, etc.). Cependant, une fois ces peurs dépassées, la nage sera mieux effectuée.

nage rapide

L’amélioration de la propulsion

Il s’agit du deuxième point essentiel à prendre en compte pour nager plus vite. En natation, les jambes servent à maintenir l’équilibre tandis que les bras permettent d’avancer. Après la maîtrise d’une posture horizontale, il faut donc penser à mieux propulser ses membres supérieurs. C’est la solution pour aller le plus rapidement possible une fois dans l’eau, peu importe le mode choisi (crawl, dos crawlé ou papillon). Pour maîtriser comment nager plus vite en améliorant la propulsion des bras, il faut de l’extension, de l’appui et un bon retour aérien.

  • l’extension : en mode crawl par exemple, il faut chercher bien loin devant soi pour ensuite réaliser une poussée bien droite en dessous de l’eau, jusqu’au niveau de la cuisse. Cela permet aux coups de bras d’avoir plus d’impact.
  • L’appui : nager plus vite dépend également de ce critère. Plus cette surface est grande, mieux c’est. Pour en acquérir, il faut se servir non seulement de ses mains, mais également de ses avant-bras. Ils permettent de plus grandes poussées qui conduisent à une vitesse supérieure.
  • Le retour aérien : en réalité, ce n’est pas une astuce directe pour répondre à comment nager plus vite, mais il s’agit d’un intermédiaire important pour atteindre l’objectif. Ici, le bras est ramené devant. Il est fléchi avec le coude gardé haut. C’est l’idéal pour un relâchement des épaules, mais également afin d’éviter une inflammation des tendons. De quoi reprendre des forces pour mieux pousser.

Il existe également d’autres solutions qui peuvent vous permettre de nager plus vite. Il peut s’agir d’exercices physiques (gainage, travail de la souplesse, etc.), d’entraînements spécifiques, d’accessoires (palmes, plaquettes), etc.

Vous pouvez lire également : randonnée : l’équipement de base d’un pro

Laisser un message