Soins anti-âge : zoom sur l’acide hyaluronique

Garder une jeunesse éternelle est un désir que partagent beaucoup de personnes. La vieillesse n’est jamais trop loin et la peau du visage est son centre d’expression privilégié : ridules et rides font ainsi leur apparition. Cela explique le succès historique rencontré par l’industrie cosmétique pour les soins anti-âge. De nombreuses molécules découvertes ont permis de ralentir ces effets indésirables de la vieillesse, parmi elles, l’acide hyaluronique. De quoi s’agit-il ? Quels sont son mode de fonctionnement et ses avantages ?

L’acide hyaluronique, une molécule aux propriétés anti-âge incroyables

Découverte dans les années 30, l’acide hyaluronique est une molécule qui suscite encore un grand intérêt. Elle est présente naturellement dans de nombreux tissus et fluides de l’organisme comme l’humeur vitrée, le liquide synovial (dans les articulations) ou encore dans la peau. Cette dernière, en particulier le derme est la région où on enregistre les plus fortes concentrations d’acide hyaluronique. Son haut pouvoir hydratant permet de lutter contre le dessèchement cutané, un symptôme récurrent de la sénescence. L’acide hyaluronique peut en effet conserver jusqu’à 1000 fois son propre poids en eau.

Cette propriété des plus étonnantes lui permet de participer activement au maintien de l’élasticité, de la fermeté et de la tonicité de la peau (de concert avec le collagène) qui est ainsi repulpée. Cette molécule joue également le rôle d’antioxydant, ce qui lui permet de protéger la peau contre les effets des rayons UV et le stress oxydatif responsable du vieillissement cutané.

Cependant, la quantité et la qualité de cet acide produit par l’organisme diminuent progressivement à partir de 20 ans. À 50 ans déjà, la moitié de notre stock est déjà perdue. Cela explique en partie l’affaissement de la peau et la formation des rides. Fort heureusement, les bienfaits de l’acide hyaluronique ont permis la mise au point de nombreux soins anti-âge aux effets bénéfiques pour la peau.

L’injection d’acide hyaluronique : la star des soins anti-âge

L’acide hyaluronique est utilisé pour différents soins en raison de sa grande diversité. Selon ses propriétés physiques (concentration, élasticité, viscosité…), on en distingue en effet plusieurs types. Ces derniers sont utilisés en injection pour lutter contre les effets indésirables du vieillissement de la peau.

L’injection d’acide hyaluronique est l’une des méthodes les plus efficaces, car son action est quasi immédiate. À la fin de la séance, vous pouvez apercevoir que les rides traitées ont disparu. Il faudra toutefois attendre une dizaine de jours pour apercevoir le résultat définitif. Cette opération est facilitée par certaines propriétés de cette molécule. L’acide hyaluronique est en effet rarement allergisant : la fréquence des rares cas observés est de l’ordre d’une personne sur 2000.

De plus, il est dégradé naturellement dans l’organisme par une enzyme : l’hyaluronidase. Il est donc complètement résorbable. De ce fait, les injections doivent se faire de façon périodique (en moyenne deux fois dans l’année, sauf pour les premières séances) pour maintenir les résultats.

En fonction de votre visage, différentes zones stratégiques devront être traitées. Seul un médecin qui possède l’expertise nécessaire peut effectuer l’opération appropriée selon les spécificités de vos rides. Il vous proposera alors un soin personnalisé pour des résultats plus probants. Pour votre confort, il est préférable d’avoir recours aux acides hyaluroniques qui intègrent un anesthésiant local. Différents types d’injection peuvent être réalisés avec une aiguille ou une canule selon le cas.

L’injection d’acide hyaluronique volumateur

Ces acides hyaluroniques sont plus concentrés et visqueux. Ils permettent de redonner au visage sa forme perdue grâce à une restauration en profondeur de la peau. En leurs qualifiés de volumateurs, ils permettent donc de combler les creux et de lutter contre le relâchement de certaines parties du visage. Leurs injections plus profondes ciblent principalement les pommettes, les tempes, le menton, les joues, les cernes ou encore l’ourlet des lèvres.

L’injection d’acide hyaluronique de comblement

Ces acides hyaluroniques sont caractérisés par une viscosité et une concentration moyenne. L’injection est intradermique et permet de combler et lisser différents sillons du visage. Elle peut également permettre d’avoir un effet volumateur modéré notamment au niveau du contour des lèvres. En général, les parties concernées par ce type d’injection sont :

  • Les fines rides présentes sur la lèvre supérieure,
  • Les sillons naso-géniens,
  • Les plis d’amertume,
  • Les rides du lion présentes entre les sourcils,
  • Les rides jugales (au milieu des joues),
  • Les rides du cou.

Les SkinBoosters

Généralement non réticulés, les acides hyaluroniques contenus dans les SkinBoosters sont souvent combinés à d’autres molécules antioxydantes afin de protéger l’épiderme contre les agressions externes. L’injection s’effectue juste en dessous de l’épiderme et n’apporte pas de modification de volume.

Pour les peaux relativement jeunes (jusqu’à 45 ans) dont les rides sont peu marquées, cette méthode est indiquée pour la prévention du vieillissement de la peau. Elle apporte à cette dernière, l’hydratation dont elle a besoin pour conserver son élasticité et son éclat. Pour les peaux plus matures (plus de 45 ans), elle est souvent utilisée en complément aux autres formes d’injection pour un rendu global plus satisfaisant.

L’acide hyaluronique dans les cosmétiques : de nombreuses utilisations

L’acide hyaluronique n’est pas seulement utilisé en chirurgie esthétique. Ses nombreuses propriétés sont également valorisées dans l’univers de la cosmétique. Ainsi, on le rencontre également dans les sérums, crèmes, pommades sous forme de sphères ou de microsphères. En fonction de sa taille et de son fractionnement, son action sur la peau est plus ou moins profonde.

Plus elle est fractionnée, plus elle pénètre et agit en profondeur. L’utilisation quotidienne des crèmes et sérums à l’acide hyaluronique permet également de lutter contre les rides. Elle participerait même, selon certaines études, à la régénération superficielle de la peau suite aux effets dévastateurs des rayons UV.

L’acide hyaluronique : par voie orale ?

Des compléments alimentaires à l’acide hyaluronique sont désormais disponibles. Obtenus par voie biotechnologique, ils proviennent généralement de la fermentation de peptone de blé par les levures. Après la digestion, la molécule active (l’acide) passe dans le sang qui le transporte vers ses cibles (la peau notamment). Sans effets secondaires apparents, il permet de renforcer les actions des autres formes. On le retrouve sous forme de gélules, de capsules molles ou de comprimés.

Vous savez désormais l’essentiel sur les soins anti-âge à l’acide hyaluronique. Cette molécule miraculeuse ne vous assurera pas une jeunesse éternelle. Toutefois, sa grande diversité de forme et d’utilisation permettra de ralentir au maximum les effets de l’âge sur votre corps. Vous pouvez lire également : pourquoi préférer les produits naturels pour sa peau ?

Laisser un message