Trop de globules blancs et mal au ventre : causes et solutions

Trop de globules blancs et mal au ventre

Un taux élevé de globules blancs dans l’organisme peut être à l’origine d’un mal de ventre. Ainsi les globules blancs comprennent les polynucléaires neutrophiles, basophiles et éosinophiles. Leur augmentation dans l’organisme se constate dans plusieurs pathologies. Pas perdant alors de faire la correspondance entre un mal de ventre et une leucocytose. Trop de globules blancs et mal au ventre, nous faisons le point dans cet article.

Trop de globules blancs et mal au ventre :Quelques précisions

Les globules blancs sont des cellules sanguines fabriquées dans la moelle osseuse. Ils se retrouvent dans le sang et les tissus lymphatiques. Leur taux élevé constitue un symptôme de plusieurs pathologies. Les globules blancs sont stockés un peu partout dans l’organisme y compris le thymus, la rate et la moelle osseuse. Ils constituent des éléments du système immunitaire humain. Ils sont des défenseurs de l’organisation, c’est-à-dire, défendre l’organisme contre les non-soi.

La Numération Formule sanguine (NFS) est un examen médical qui renseigne sur le décompte des cellules sanguines. Le nombre de globules blancs dans le sang y figure également. Le suivi de la leucocytose ou de la leucopénie servent à identifier d’éventuelles pathologies. Parmi ces pathologies, nous avons l’inflammation, les infections, les leucémies et les allergies.

Le mal de ventre est une douleur abdominale souvent causée par un trouble digestif passager ou autres pathologies. Il est difficile de diagnostiquer la cause d’un mal de ventre. Parmi ses causes, on a :

  • l’inflammation du péritoine ;
  • l’inflammation de la muqueuse intestinale ;
  • les allergies alimentaires ;
  • les maladies auto-immunes ;
  • l’obstruction mécanique d’un viscère ;
  • les plaies abdominales ;
  • les distensions d’un viscère dans sa capsule ;
  • l’irradiation d’une douleur thoracique ;
  • les désordres métaboliques ;
  • les douleurs neurogènes ;
  • les infections primaires de l’HIV.

Les causes d’une leucocytose et ses conséquences

On parle de leucocytose lorsque des examens médicaux révèlent un taux de globules blancs supérieur à la normale. Cette pathologie s’observe aussi bien dans le sang que dans les urines.

Étant donné que les globules blancs sont des défenseurs de l’organisme, en cas d’infection, on assiste à une leucocytose. L’inflammation, la réaction allergique, la malignité, les troubles héréditaires, les médicaments ne sont également pas épargnés.

Des réponses corporelles comme le stress et l’exercice sont également à la base d’une leucocytose. Une conséquence palpable de la leucocytose est la douleur abdominale.

Rapport entre trop de globules blancs et mal au ventre

Plus haut, on a souligné que l’inflammation du péritoine est une cause de douleur abdominale. Or l’inflammation constitue la réponse de l’organisme suite à une infection. Donc suite à une infection, les défenseurs (globules blancs) dans leur fonction, crée l’inflammation qui produit le mal de ventre.

L’inflammation de la muqueuse intestinale suite à l’introduction d’un corps étranger dans l’organisme cause également l’inflammation à l’origine du mal de ventre.

Solutions pour éradiquer la leucocytose

Pour éviter une leucocytose et par conséquent un mal de ventre, on doit mener une vie saine. En effet, la plupart des infections sont dues au manque de mesures d’hygiène. Au niveau intime, surtout chez les femmes, l’hygiène doit être stricte. Les linges utilisés doivent être propres (lavées et séchées au soleil). Elles doivent être changées régulièrement (durée d’utilisation maximale de 18 h). Les serviettes hygiéniques doivent encore être plus entretenues. Opter pour des serviettes hygiéniques recyclables est encore mieux. Ces serviettes sont bien appropriées à l’usage et sont économiques.

Concernant la nutrition humaine, il faut veiller à manger sain. Bien cuit les viandes et légumes préalablement bien lavés avant consommation. Lavez correctement et plusieurs fois les légumes mangeables crurent. Toujours se laver les mains avant chaque repas et après les selles.

Il faut manger en tenant compte du moment de la journée.

Par exemple, le matin, manger des aliments qui permettent la purification du système digestif. On peut mettre l’accent sur une recette « fruits + eau ». À midi, on peut manger résistant vu que c’est le milieu de la journée et la mobilité serait plus ou moins grande après le repas. Pour le dîner, il est impérativement conseillé de consommer léger et moins gras. Car la mobilité est réduite et l’organisme n’a plus l’énergie nécessaire pour digérer les aliments. Un mal de ventre peut alors bien être dû à un nombre trop élevé de globules blancs. Et les causes d’une leucocytose sont multiples. Alors prendre des mesures afin d’éviter une leucocytose est bien bénéfique.

4.3/5 - (3 votes)

Laisser un message