En quoi consiste le Régime Paléo ?

Le régime paléo est l’une des solutions diététiques proposées par les nutritionnistes pour répondre aux soucis de bonne alimentation. Le constat de malbouffe est ahurissant de nos jours. Des traitements médicaux aux tortures alimentaires que l’on se donne soi-même, les solutions proposées sont nombreuses. Ce régime, revenu à la mode, est le premier que l’être humain a connu. Il reste l’un des plus naturels.

Qu’est-ce que le régime paléo ?

L’adjectif qualificatif ‘’paléo’’ est une abréviation de paléolithique. C’est donc le régime alimentaire des hommes du paléolithique. Ce régime alimentaire est essentiellement naturel. Il est fait de cueillette et de chasse. Il est constitué de certains aliments bien précis à consommer sans modération. Il s’agit de :

  • Produits à base de protéines animales tels que les poissons, les viandes maigres ;
  • Végétaux sous toutes les formes, riches en fibres ;
  • Noix riches en en oméga 3, substances utiles au bien-être du cœur.

Le régime paléo exclut tout ce qui est nourriture moderne. C’est le cas des produits laitiers et des céréales comme les charcuteries, le fromage, les nourritures grasses et frites, les chocolats, les boissons embouteillées, la crème. L’interdiction est aussi formelle pour les produits surgelés et les plats cuisinés.

Cette dernière est réputée pour contenir des substances chimiques qui compliquent l’absorption intestinale et la digestion. Aussi connu sous le nom de régime de l’Âge de pierre, le régime paléo est une alimentation saine et équilibrée. En effet, elle a permis à l’homme de vivre pendant des siècles sans que l’espèce humaine ne sente jamais menacée du fait de ses habitudes alimentaires.

Quels sont les avantages de ce mode alimentaire ?

Les avantages de ce mode alimentaire sont relatifs à ses bienfaits sur la santé. Ce régime est une solution efficace contre les maladies métaboliques. Des études relatives au régime paléo effectuées sur les ossements des hommes de l’époque du paléolithique révèlent que ces derniers ne comportent aucune trace d’obésité et diabète. Pour cette raison, c’est l’une des solutions préconisées par les médecins nutritionnistes dans le cadre du traitement d’une obésité. Par conséquent, c’est là le premier avantage de ce régime alimentaire.

Il est également une solution contre les cas d’anémie et de cancers. Les cancers sont connus pour être des maladies liées à notre mode de vie moderne et à l’exposition à certains produits toxiques. Or la philosophie même du régime paléo, c’est un monde entièrement sain. Il reste de même très efficace dans le traitement des maladies respiratoires comme le dégagement des sinus.

Dans le domaine du sport de haut niveau, c’est un régime qui marche bien. Selon votre organisme, il peut dans le cadre d’un suivi médical adéquat vous permettre d’améliorer en boostant vos performances physiques. Il s’avère important dans la prise de muscle. Que ce soit pour des sports d’endurance ou de combat, il est recommandé. Toutefois, il peut conduire à des risques des carences nutritionnelles en cas mauvaise application.

En général, le régime paléo améliore l’état de santé de l’être humain en normalisant ses taux et en permettant un bon fonctionnement des organes vitaux.

Comment suivre le régime paléo ?

Adopter et suivre le mode alimentaire paléo est très difficile de nos jours. Il en est ainsi, du fait qu’il existe très peu d’organismes vivants actuellement sur terre qui n’aient pas été touchés par les effets négatifs des activités humaines intensives.

Cependant, il n’est pas impossible de le faire. Cela passe par une sélection minutieuse de tout ce qui se retrouve dans son assiette.

Y a-t-il un régime paléo exclusif ?

Il serait difficile d’affirmer qu’un régime est totalement paléo. La première raison est qu’aucun homme n’a connu les êtres humains de cette époque et donc il serait compliqué de l’affirmer sans aucune réserve. Nous ne disposons pas aujourd’hui de données reconstituées pour ce que nous savons sur ces hommes-là. Par conséquent, même ce mode alimentaire reste une supposition, mais dont l’efficacité est déjà prouvée.

Le deuxième argument est que l’homme n’est pas resté figé dans le temps. Il a connu des étapes dans l’évolution de l’humanité. Par conséquent, il y a les défenseurs de l’évolutionnisme qui pensent que ce régime alimentaire est utopique du point de vue de la disponibilité des ressources.

La troisième raison est que ce mode alimentaire est à base d’aliments sélectionnés, ce qui paraît peu paraître très vite monotone ou même insipide.

Comment réaliser un régime paléo ?

Il y a plusieurs modèles de ce régime. Chaque modèle appartient à un objectif spécifique poursuivi. Nous vous proposons ici un modèle étalé sur 7 jours. L’individu aura trois repas par jour. En plus, la quantité de nourriture à consommer est répartie selon le poids, l’âge et le genre.

Plan de ration journalière

Le premier jour, le sujet sera soumis à un régime paléo constitué de pomme de terre, d’œufs, de noix, de poulet élevé à l’air et nourri naturellement, de patate douce et de salade.

Le deuxième jour, le sujet aura droit à des pignons de pin, de l’orange, du thon, des choux, des amandes, des crevettes et des épinards.

Le troisième jour, il aura des œufs, des légumes, de l’avocat, des noix de macadamia, de la salade, de l’huile d’olive ou de coco, du saumon et du jus de citron.

Le quatrième jour, le régime paléo sera fait de framboises accompagnées d’œufs, de noix de cajou, de patate douce, du brocoli, de filets de dinde, d’amarante et d’épinards.

Le cinquième jour, ce sera des omelettes, des épinards, de choux, de légumes, d’oranges, de viande de bœuf.

Au menu le sixième jour, le sujet aura des raisins, un peu d’amandes, de la banane, du poulet, de la patate, du porc et de la salade.

Le septième jour sera celui des épinards avec des œufs, de la banane, de la pomme, de la courge, de légumes, d’oranges et de citron.

Cet exemple de régime paléo s’étend sur une période assez courte. Il peut arriver qu’il soit bien plus long ou que le sujet fasse le choix définitif de ce mode alimentaire. Dans ces deux cas, il faut un régime alimentaire plus varié pour que l’intéressé ne soit pas dégouté très vite et abandonne.

L’objectif étant de consommer moins d’aliments acides au profit d’aliments alcalins, le sujet doit pouvoir tenir le régime. L’objectif premier reste, l’atteinte des objectifs qu’il s’est fixés.

Laisser un message