Tout savoir de la pose d’un pacemaker à 80 ans

Le pacemaker est un dispositif qui s’implante chaque année à des milliers de personnes vivants avec la pathologie de trouble cardiaque. En France par exemple plus de 350 000 personnes étaient porteuses du stimulateur cardiaque en 2010. Il est donc très sollicité au vu de son importance. Cependant, à quelle catégorie d’âge l’implantation de cet appareil est réservée ? Est-il bon pour une personne âgée de 80 ? Quels sont les risques d’après l’implication ? Pose d’un pacemaker 80 ans, les détails dans cet article.

Quelques précisions sur le stimulateur cardiaque

Encore appelé pile ou stimulateur cardiaque, le pacemaker demeure un appareil généralement implanté aux personnes souffrant de certaines pathologies de troubles cardiaques. Il s’agit par exemple :

  • D’une bradycardie, une anomalie qui joue sur le rythme cardiaque. Le rythme est inférieur à cinquante battements cardiaques par la minute ;

à ce problème, il est important d’apporter des traitements médicamenteux afin de booster le cœur qui a tendance à se ralentit.

Pour l’histoire, le pacemaker a été expérimenté pour la toute première fois en 1958. À sa suite, cette intervention est devenue populaire. Cependant est ce qu’il y a de risque qui fait suite à cette implantation ? D’après plusieurs études, l’implantation du stimulateur cardiaque ne représente pas de danger aux patients, peu importe son âge. En plus, ils ont une vie normale comme celle d’une personne bien portante. Après cette opération, il faut au plus deux jours pour que le patient reprenne sa vie normale.

Par ailleurs, il y a de probables complications, mais qui se révèle rare. Ces risques surviendront peut-être avec le temps. Cela dit, que de faibles infections du stimulateur cardiaque peuvent survenir. Outre cela, l’expérience prouve qu’ils jouissent malgré tout d’une même vie que les personnes bien portantes. En tant que patient et porteur de ce dispositif, vous pouvez reprendre vos activités voire même celles qui sont sportives.

Que faut-il faire après cette opération sur un patient de 80 ans ?

Même si cet appareil ne pas représente en lui-même un danger particulier, il nécessite néanmoins un suivi hospitalier tous les 6 mois. C’est une occasion pour le médecin de contrôler l’état du pacemaker et de sa pile. En cas de problème, ce dernier peut modifier les paramètres de l’appareil afin de permettre au patient d’aller mieux. À noter que la durée de vie du stimulateur cardiaque est de 8 à 12 ans. Il faut donc qu’il soit régulièrement remplacé.

Outre ce paramètre de changement du stimulateur cardiaque, les patients de tout âge vivant avec ce dispositif doivent prendre certaines précautions dans des situations données. Les champs magnétiques et électriques sont à éviter. À titre illustratif, les machines ménagers sont ont la capacité d’interférer le fonctionnement du stimulateur cardiaque. Pour preuve, un grand nombre d’études américaines confirme qui 119 personnes porteuses du pacemaker étaient sensibles aux champs magnétiques et électriques.

En ce moment, les risques devraient être réduits si les paramètres respectent les prescriptions du fabricant. C’est-à-dire que le problème ne pose donc pas s’il n’y a pas vraiment de modification. Néanmoins, il est conseillé que les porteurs de tiennent à au moins 1 mètre des appareils magnétiques ou électriques. Pour plus de détails aux probables précautions à prendre si vous êtes porteur du stimulateur cardiaque à cet âge ou non, il faut que :

  • Vous ne passez pas assez de temps sous les systèmes antivol installés dans les magasins ;
  • Vous évitez les détecteurs de métaux ainsi que les portiques des aéroports ;
  • Éloignez de vous les écouteurs sans oublier les téléphones cellulaires en marche ;
  • Qu’en cas de prise d’appel, vous éloignez le cellulaire du côté du stimulateur cardiaque.

Avis pose d un pacemaker 80 ans

Que le patient soit âgé ou non, le pacemaker peut présenter des complications pendant ou après l’intervention. Alors que celui qui présente cette pathologie d’insuffisance cardiaque se renseigne auprès de son médecin. Cela lui permettra de prendre connaissance des potentiels risques de la pose du pacemaker à l’âge de 80 ans. Mais tout devrait bien marcher après l’opération.

Pour approche, la longévité du stimulateur cardiaque n’est en réalité pas un problème. Mais tout se rapporte à la durée de vie des batteries qui le nourrissent. C’est donc ce qui vous ferait changer le de pacemaker. Alors, est-ce qu’une personne âgée de 80 ans peut supporter à chaque fois cette intervention ?

3.5/5 - (51 votes)

Laisser un message