Matériel de secourisme : obligations légales, avantages, différents types

Les accidents se produisent au quotidien. À ce propos, nul n’est à l’abri d’une chute, un accident de circulation, ou d’une noyade. Pour venir en aide à une personne blessée, il faut être idéalement équipé. Pour cela, la possession d’un matériel de secourisme est importante. Cependant, qu’implique-t-elle ? Voici la réponse à cette interrogation !

Pourquoi avoir un matériel de secourisme ?

Une trousse de secours est le représentatif du matériel de secourisme par excellence. Il sert principalement à prodiguer les premiers soins dès qu’un accident se produit. Il est donc impératif de le mettre partout où se trouve un grand nombre de personnes. Il s’agit notamment de la maison, du lieu de travail, du centre commercial, et dans la voiture. Les amoureux de la randonnée peuvent aussi en garder dans leur sac.

La seconde utilité est de type éducationnel. En effet, le matériel de secours peut servir à apprendre son utilisation. Cet usage est possible dans les camps de sauvetage ou encore chez les boyscouts. Toutefois, il y a certains équipements qui ne sont réservés que pour les professionnels comme les sapeurs-pompiers.

Quelles sont les dispositions légales pour le matériel de secourisme ?

Aux yeux de la loi, chaque citoyen doit être en mesure de porter assistance à une personne blessée. Il est crucial de posséder le matériel de secourisme pour procéder aux premiers soins. Dans le cas échéant, l’accusation de non-assistance de personne en danger peut être émise. Peu importe la gravité de la blessure, les personnes à proximité doivent pouvoir réagir en utilisant le matériel de secours.

Pour cette raison, les entreprises doivent avoir en leur sein des sauveteurs secouristes du travail. Ces agents sont aptes à prodiguer les premiers soins après un accident. Pour rappel, la non-assistance de personne en danger est déclarée un délit par le régime Vichy depuis 1945. Par ailleurs, le manque de formation ne sera pas une raison valable. Même dans ce cas, la loi stipule que la personne blessée doit être protégée le plus possible.

Quels sont les différents accessoires du matériel de secourisme ?

Le matériel de secourisme est un ensemble d’éléments qui servent à soigner une personne blessée. Pendant que certains de ses accessoires sont basiques, d’autres requièrent une formation avant d’être utilisés.

Compresses gazes

Les gazes et le rouleau de gaze sont des outils pour nettoyer une plaie. Ils servent également à soutenir un pansement. Il existe des gazes stériles qui couvrent la plaie afin de constituer une barrière contre les infections. Par ailleurs, les blessures au 1er et 2nd degré sont calmées par des gazes stériles mouillées.

Pansements et bandages

Il s’agit d’un accessoire utilisé pour bander une plaie. Les pansements font office de seconde peau en attendant que la plaie guérisse. Contrairement aux pansements, les bandages servent à immobiliser une articulation. Elles compressent également les pansements ou d’autres parties du corps.

Tampons et ruban adhésif

Les tampons sont des pansements qui servent à mettre au propre la plaie. Il en existe deux types : l’un est fait avec de l’alcool et l’autre avec du chlorure de benzalkonium. Quant au ruban adhésif, il sert à maintenir les pansements en place.

Ciseaux et gants

Les paires de ciseaux servent à couper les bandages, vêtements ou encore pansement. Évidemment, il n’est pas possible de faire cela sans porter des gants. Cette précaution permet d’éviter les infections.

Voilà les trois grandes notions que vous devrez savoir sur le matériel de secourisme. Il faut noter que les accessoires plus complexes sont le défibrillateur, le lave yeux et douche de sécurité.

Laisser un message