Gêne sous les côtes gauche en position assise : que faire ?

La gène sous les côtes gauche en position assise est un phénomène courant chez plusieurs personnes. Elle constitue la source d’une multitude de problèmes sanitaires et ne doit pas être prise à la légère. Quelles sont les causes de ce trouble sous les côtes en position assise ? Comment parvenir à le traiter efficacement ? Découvrez la réponse à ces questions dans la suite de cet article.

Les sources de la gène sous les côtes gauche en position assise

La présence des lancinations sous le flanc gauche de l’abdomen ne semble pas anodine. En effet, cette gêne résulte d’un dysfonctionnement à plusieurs niveaux dans l’organisme.

Un dysfonctionnement d’origine digestif

La gêne sous les côtes gauche en position assise peut provenir d’une tension de la partie gauche du côlon. Cette irritation des intestins entraîne des douleurs vives qui disparaissent quelques fois après défécation. Dans le circuit digestif, une inflammation des diverticules peut aussi engendrer une vive douleur sous les côtes à gauche. Cette douleur s’apparente à celle provoquée par l’appendicite et peut même causer une péritonite de la cavité abdominale.

De façon rare, la gène sous les côtes gauche en position assise peut être causée par la nécrose d’une partie de la graisse située autour de l’intestin. À vrai dire, cette partie grasse s’enroule sur elle-même et bloque dans son mouvement l’arrivée du sang, ce qui cause de grandes douleurs. Outre cela, le malaise ressenti sous les côtes gauches en position assise peut provenir d’un cancer du côlon. La tumeur en fonction de sa taille peut entraîner une occlusion intestinale.

Des douleurs projetées

Les douleurs ressenties sous les côtes gauches tirent souvent leur origine d’autres organes. Les organes tels que le rachis dorsal ainsi que les problèmes rhumatologiques en sont les sources principales des douleurs projetées. Lorsqu’une racine thoracique gauche souffre pour une raison pour une autre d’irritation, cela peut provoquer des douleurs sous la côte gauche du corps.

Aussi, les déplacements brusques des vertèbres peuvent occasionner la souffrance ressentie sous la côte gauche. La gène sous les côtes gauche en position assise peut devenir plus insoutenable quand les douleurs partent de la colonne vertébrale.

La présence d’une pancréatite

La pancréatite ou l’inflammation du pancréas peut engendrer des douleurs de la gène sous les côtes gauche en position assise. Dans ce cas, le niveau de la douleur dépend de la taille de la tumeur du pancréas. Cela peut non seulement déclencher des douleurs sous les côtes gauches en position assise, mais également donner lieu à un cancer. En outre, la tuberculose figure aussi parmi les causes potentielles d’une douleur sous les côtes en position assise.

Le diagnostic de la gêne sous les côtes gauche en position assise

Seul un spécialiste peut réaliser un diagnostic précis et juste de la gène sous les côtes gauche en position assise. En fonction du niveau de la douleur et de la gravité de la situation, ce dernier peut rediriger le patient vers un autre spécialiste. En fait, le diagnostic d’une gêne sous les côtes peut se faire par un chirurgien, un gastro-entérologue, un endocrinologue ou un spécialiste des infections.

L’échographie abdominale constitue le premier examen à effectuer pour détecter les éventuelles tumeurs et tout autre problème. En parallèle, un prélèvement sanguin s’avère indispensable pour déceler des anomalies hépatiques. Le spécialiste procédera aussi à une enquête auprès de son patient pour tenter de découvrir les antécédents médicaux. Ces informations recueillies lui permettent de connaître les circonstances de l’apparition de la gêne sous les côtes gauches.

Vous devez immédiatement consulter un médecin capable de vous prendre en charge dès l’apparition des premiers symptômes de la gène sous les côtes gauche en position assise. Les causes de cette gêne peuvent être ailleurs lorsque le bilan sanguin et les résultats de l’échographie sortent négatifs. Dans ce cas, les douleurs sous les côtes gauches peuvent provenir des efforts physiques extrêmes et sont simplement passagères.

gene cotes gauche

Gène sous les côtes gauche en position assise : Les traitements

Dès les premières sensations de la gène sous les côtes gauche en position assise, vous pouvez essayer de réduire l’intensité en consommant certains médicaments. Vous pouvez prendre trois fois par jour 2 comprimés de Nospa. Prenez également 1 comprimé de nitroglycérine sous la langue ou trois gouttes avec un morceau de sucre raffiné. Par voie sous-cutanée, il vous faudrait 1 ml de solution d’Atropine à 0, 1 % et 1 ml de Promédol.

Cependant, du moment où le diagnostic est posé par le spécialiste, vous devez suivre rigoureusement le traitement médicamenteux prescrit. D’un autre côté, vous pouvez être hospitalisé afin de bénéficier d’un traitement sous antibiotique. En plus du traitement proposé par le médecin traitant, vous pouvez recourir à des médicaments alternatifs.

Ainsi, vous pouvez prendre quotidiennement un gramme de lait utérin par jour pour contenir les éventuelles douleurs dans la rate. Pour les cas d’ulcères gastriques et duodénaux, prendre un gramme de poudre de pépins de citronnelle avant les repas peut se révéler extrêmement soulageant. Pensez à effectuer au moins une fois dans l’année un bilan médical complet afin de prévenir de la gène sous les côtes gauche en position assise.

4/5 - (1 vote)

Laisser un message