Quel est l’intérêt de vapoter du E-liquide Cannabis ?

eliquide-cannabis

Le cannabis très apprécié pour ces diverses vertus, fait partie des plantes les plus consommées au monde. Bien que cette utilisation soit un peu partout réglementée à cause de ses effets psychotropes causés par le tétrahydrocannabinol, elle est utilisée dans beaucoup de domaines essentiels de la vie comme la médecine. L’E-liquide cannabis encore connu comme le cannabidiol (CBD), est un des nombreux dérivés de cette plante. Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC) qui est la molécule responsable de la modification de l’état psychique d’un individu, le CBD utilisé ici, est une molécule assez douce et qui est toléré par tous les organismes.

Qu’est-ce que l’E-liquide cannabis ?

Du fait de l’interdiction de la consommation du THC, la seule solution de cannabis pour la cigarette électronique nous intéressant ici est celle à base du CBD. Comme cela s’entend, il s’agit d’une substance extraite du cannabis et mise sous forme d’E-liquide. Il est donc utilisé pour être fumé dans une cigarette électronique.

Entendu comme tel, il est la matière première de la cigarette électronique qui est à usage multiple et qui fonctionne avec un système alimenté par une batterie rechargeable. Présentée comme tel, cette substance assez révolutionnaire présente un grand intérêt pour les consommateurs.

À l’opposé des cigarettes classiques, l’E-liquide cannabis ne comporte quasiment pas de nicotine quand il est vapoté. Ce pari est essentiellement gagné grâce au système de cet appareil électronique qui est sans combustion.

L’E-liquide CBD peut être utilisé à cause de ses propriétés curatives de la nausée, des troubles de sommeil et de l’anxiété. C’est un bon agent de relaxation.

Comment utiliser cette substance ?

L’E-liquide cannabis ne se consomme pas seul. Comme précisé précédemment, pour l’utiliser, il est indispensable de disposer d’une cigarette électronique encore appelée vapoteuse. La substance est alors versée dans le tube de l’appareil. Ce dernier va alors, sous l’effet de la chaleur chauffer la solution qui va dégager de la fumée que l’utilisateur pourra inhaler en aspirant dans la cigarette.

En dehors du mode d’emploi, il est nécessaire d’avoir un matériel adapté. Eh oui ! Pour vaporiser votre E-liquide cannabis de façon convenable, votre e-cigarette doit pouvoir avoir une puissance de 20 à 30 W capable de chauffer à 180 °C. C’est la norme fixée. En effet, l’on n’a point besoin d’une vapoteuse de qualité supérieure pour se sentir bien et obtenir les meilleures sensations gustatives et une bonne réaction chimique.

Quels sont les différents types d’E-liquide cannabis ?

Il en existe de plusieurs sortes. Ceux-ci varient selon le goût de l’utilisateur. Ainsi, nous distinguons principalement deux catégories.

Les e-solutions ayant conservé le goût du cannabis. Celles-ci sont très appréciées des utilisateurs souvent nostalgiques de la consommation de l’herbe même. Elles sont, bien entendu, extraites de la plante. Cependant, malgré leur pure odeur de cannabis, c’est le genre d’E-liquide cannabis qui est totalement dépouillé de tout effet psychotrope.

C’est d’ailleurs là le point fort de ces derniers. Tout en utilisant votre cannabis qui conserve sa saveur et son parfum, vous ne courez pas le risque de planer et de développer une addiction liée à la consommation fréquente de l’herbe à l’état naturel.

L’E-liquide cannabis aromatisé. Il existe en une variété large. C’est du CBD fruité. Toutes les gammes d’arômes y sont faites. Pour avoir une telle solution, il suffit simplement de faire un mélange entre l’E-liquide principal et l’arôme. Vous allez découvrir les saveurs naturelles fabriquées à partir de fruits que nous consommons habituellement tels que la mangue, l’orange, la banane, la fraise, la menthe, etc.

De même, nous avons les arômes artificiels dont la commercialisation est autorisée et réglementée. En menant vos recherches, vous ne manquerez jamais de tomber sur la saveur que vous aimez et dont vous avez besoin.

Quelle est la recette pour fabriquer soi-même son E-liquide cannabis ?

L’on n’a point besoin d’avoir une certification en chimie industrielle pour réussir à concocter une solution pour sa vaporeuse. Il est question d’un mélange simple et pas coûteux. Avec la gamme des produits existants sur le marché, il est conseillé d’utiliser des ingrédients naturels au risque d’inhaler des substances toxiques.

Ces précautions prises, il vous faut acheter trois ingrédients essentiels : l’E-liquide cannabis CBD qui se présente sous forme d’huile, le propylène glycol ou propane produisant l’aérosol qui simule la fumée de la vapoteuse et la glycérine végétale responsable de la fumée qu’il faut utiliser selon un dosage de 25 à 300 mg pour 10 ml de solution. Ce dernier ingrédient est parfois vu comme pas indispensable dans la fabrication de votre E-liquide cannabis. Avoir ces éléments n’étant pas suffisants, il faut suivre un processus bien établi pour obtenir une solution homogène de bonne qualité.

  • Commencer par faire chauffer le mélange des trois éléments au bain-main jusqu’à ce que l’eau bouillisse ;
  • Conserver la température et procéder pendant 15 à 20 min au mélange de la solution jusqu’à obtenir un mélange homogène ;
  • Laissez la température descendre complètement pour avoir votre E-liquide cannabis prêt à l’usage ;
  • Pour ne pas perdre la qualité de la solution, il est recommandé de la mettre à l’abri de l’humidité et de la lumière ;
  • Une fois que vous avez obtenu le produit final, vous pouvez à votre convenance, ajouter les arômes que vous voulez. Le libre choix, vous est donné.

Qu’est-ce qui explique cet intérêt soudain pour cette substance ?

La consommation du E-liquide cannabis est en plein essor. Elle connaît une telle expansion et un tel essor pour deux raisons fondamentales. La première est qu’elle est sans danger pour la santé. Du moins, jusqu’à ce jour, aucun travail scientifique n’est en mesure de nous démontrer le contraire. La seconde est qu’elle est vraiment moins coûteuse en comparaison à l’utilisation du cannabis lui-même.

D’après les témoignages de certains consommateurs, même si ceux-ci peuvent paraître subjectifs, l’E-liquide cannabis vapoté permet de retrouver les vertus thérapeutiques reconnues à la plante dont il est extrait.

Comment choisir son matériel pour vapoter du CBD ?

Si vous êtes décidé à vapoter du CBD, il est important de le faire dès le départ avec un matériel adapté, que ce soit du point de vue de la cigarette électronique ou du e-liquide. En effet, si vous n’y prêtez pas attention, vous risquez de ne pas apprécier vos séances de vape, et donc, de ne pas profiter des bienfaits du cannabidiol. Nous allons donc vous donner quelques conseils pour vous aider.

La cigarette électronique

En ce qui concerne la cigarette électronique, il faut sélectionner un modèle avec :

  • une faible puissance
  • une résistance modérée
  • un réservoir d’une taille suffisante

Pour la puissance, il est recommandé de choisir une e-cigarette en dessous de 20 watts. Cela vous permettra d’économiser votre e-liquide et d’avoir les bonnes sensations pour vapoter. Forcément, du côté de la résistance, il vous faudra dépasser les 1 ohm. Maintenant si vous appréciez faire beaucoup de vapeur, vous pouvez orienter votre choix vers un modèle de 0,6 ohm.

Le e-liquide

Concernant le e-liquide contenant du cbd, vous devez prêter attention à plusieurs choses. La première concerne la composition du liquide. Vous n’êtes pas sans savoir que les produits contenant du chanvre ne doivent pas détenir un taux de THC supérieur à 0,2%. Au-delà, vous ne respectez pas la réglementation en vigueur. Vérifiez donc bien ce qui est indiqué sur la fiche produit. Nous vous conseillons également de conserver votre facture et l’emballage du produit, le temps que l’aurez en votre possession. Pour vous éviter tout problème, il est préférable de sélectionner une marque française. En plus d’être en accord avec la loi, vous aurez une qualité pharmaceutique du point de vue des ingrédients utilisés dans la fabrication.

Ensuite, vous devez prendre en compte la base du e-liquide. Si vous ne le savez pas, elle contient deux molécules principales. Il est question du propylène glycol, souvent abrégé en PG, de la glycérine végétale, VG. Le propylène est la molécule qui sert à provoquer une sensation de hit en bouche. Il peut provoquer des irritations chez des personnes non habituées à vapoter avec un taux important. La glycérine est indispensable pour la production de vapeur. Là encore, plus le taux est élevé et plus la vapeur le sera également.

Ces 2 molécules ont aussi une conséquence sur la viscosité du liquide. Si vous privilégiez un taux de PG élevé, vous risquez d’avoir des fuites de liquide. À l’inverse, la glycérine donnera un produit épais. Pour vapoter du CBD, nous vous recommandons un rapport PV/VG, avec le propylène en plus grande quantité. Si vous comptez rester discret, vous pouvez opter pour un eliquide en 80/20. Si vous désirez avoir un peu plus de vapeur, vous pouvez augmenter un peu la glycérine.

Reste encore à voir le taux de CBD. Comme pour un e-liquide classique avec de la nicotine, vous aurez plusieurs possibilités. Si vous êtes débutant avec le chanvre, prenez le plus petit dosage de la marque, à savoir inférieur à 100 mg. Si vous en avez déjà consommé et que vous comptez avoir un usage ponctuel, un dosage intermédiaire de 300 mg sera suffisant. À partir de 600 mg, ces e-liquides sont destinés aux experts du Cbd.

Enfin, sachez que vous pouvez trouver du eliquide CBD aromatisé, si vous n’appréciez pas particulièrement l’arôme du chanvre. C’est pour cela que les marques vous proposent une alternative. Généralement, il est question d’agrumes, de notes florales et parfois de menthe.

Pour terminer sur le sujet, il est nécessaire d’évoquer la manière de vapoter. En effet, cela ne se fait pas de la même manière que pour du e-liquide classique ou encore une cigarette. Vous ne devez donc pas tirer trop fort dessus. Aussi, la séance de vapotage ne doit pas durer plus de 10 minutes, en prenant le temps entre les bouffées. Cela laissera le temps au CBD d’agir, car l’effet n’est pas immédiat.

Une dernière chose importante : si vous vous lancez dans le Do It Yourself, n’ajoutez pas de nicotine dans votre préparation. En effet, le cannabidiol et la nicotine ont des effets inverses. Vous risquez donc d’annuler les effets recherchés, ce qui serait dommage.

Laisser un message