Comment choisir le bon chirurgien dentiste ?

Le chirurgien dentiste est le professionnel de la santé qui traite tous les maux et dysfonctionnements liés à la dentition (les pathologies buccales, les troubles du maxillaire, etc.). Il pratique également des actes de chirurgie : les extractions, les greffes osseuses… Son rôle est donc prépondérant pour de belles dents. Toutefois, il est particulièrement difficile de trouver le bon dentiste. Pour y arriver plus aisément, il est d’usage de recourir à certaines pratiques et de prendre en compte certains paramètres.

Se fier au bouche-à-oreille

Le bouche-à-oreille est un des moyens les plus simples et les plus répandus pour trouver un bon chirurgien-dentiste. Il revient à demander autour de soi, à la famille, aux collègues, aux amis, aux voisins, s’ils peuvent conseiller une bonne adresse. Ces derniers étant déjà passés par le fauteuil du chirurgien, ils seront à même de vous donner une opinion vérifiée. Cependant, bien qu’étant un moyen efficace pour trouver un bon dentiste, le bouche-à-oreille est subjectif. En effet, chaque patient à son vécu et un jugement qui lui est propres, en fonction de son expérience. De ce fait, son avis ou appréciation est purement personnel. Il ne peut pas être partagé par un autre patient.

Privilégier la proximité

Choisir un praticien dans son entourage près de son milieu de vie ou de travail s’avère être une bonne idée. Il évite les longs trajets, les retards, et permet d’arriver plus sereinement au rendez-vous. Par exemple, un français de la Cité des violettes devra donc se faire examiner par un chirurgien-dentiste à Toulouse, plutôt que par celui de Paris.

Privilégier un professionnel du domaine

Lorsqu’on souhaite prendre rendez-vous la première fois chez un dentiste, la moindre des choses est de s’assurer que celui-ci est un professionnel, et non un arriviste. Pour ce faire, il suffit de vérifier que son nom figure dans l’annuaire de l’ordre national des chirurgiens-dentistes. Cet organe chargé de réguler la profession de chirurgien-dentiste dispose d’un annuaire rassemblant toutes les personnes habilitées à exercer le présent métier. Celui-ci est accessible sur internet, et ce, sans restriction. Si le chirurgien que vous comptez rencontrer se dit être professionnel, son nom devra s’y trouver. Dans le cas contraire, il faudra porter votre choix sur un autre chirurgien.

L’affichage des tarifs

Désormais, la loi oblige l’ensemble des chirurgiens-dentistes à afficher dans la salle d’attente au minimum une dizaine de leurs tarifs les plus courants. Si vous n’en voyez, demandez simplement le tarif de la prestation envisagée. Si la réponse obtenue ne semble pas nette, le mieux à faire est de vous retirer. Néanmoins, gardez à l’esprit que dans de nombreux cas, certains dépassements honoraires correspondant à des soins bien spécifiques, ne sont pas répertoriés par la nomenclature de la Sécurité sociale.

L’hygiène du cabinet

Pour choisir un bon dentiste, l’hygiène est un des éléments clés. Toutefois, il n’est pas toujours évident de savoir à quoi s’en tenir. Quels sont les indices à observer ? Quels sont les risques ?

Les indices à observer pour déterminer l’hygiène du chirurgien-dentiste sont :

·        L’état des locaux du chirurgien (présence ou absence de blouse sale par exemple) ;

·        L’état des meubles de travail (propreté du crachoir, la qualité des gants du dentiste, absence ou présence de poussière, etc.).

Si les conditions d’hygiène ne sont pas respectées, les risques de contamination et de transmission de maladies bénignes sont très élevés. Pour tirer votre épingle du jeu, il faudra vous retirer le plus vite possible.

L’attitude du dentiste

Tout comme les critères précédents, celui-ci est également très important. En effet, un bon dentiste doit savoir être accessible, explicité, patient, et pédagogue. Pourquoi ? Parce que, les soins de la bouche étant très complexes et variés, ils prennent beaucoup à aboutir. Il est donc nécessaire au patient qui ne voit pas le problème du même angle, le cheminement de son traitement pour qu’il le comprenne et l’accepte. Ceci permettra d’apaiser le patient et d’établir un rapport de confiance.

Pour choisir le bon chirurgien-dentiste, il faut donc se fier aux données existantes sur celui-ci, mais également à son jugement et son sens de l’analyse.

Laisser un message