Combien de dents peut-on arracher en une fois ?

Lorsque les dents sont délabrées, fracturées ou en cas de pathologies affectant l’os entourant les dents, situation oblige d’extrait les dents concernées. Il s’agit d’un acte chirurgical qui nécessite beaucoup de précautions prises au préalable. À l’aide d’un dentiste et d’un stomatologue, l’extraction d’une ou plusieurs dent (s) peut s’effectuer selon le cas. Combien de dents peut-on arracher en une fois ?

Critères du choix de l’anesthésie convenable

Avant de procéder à une intervention chirurgicale dentaire, une anesthésie est obligatoire afin d’anéantir les douleurs opératoires. Il revient donc au médecin de choisir une anesthésie locale ou générale selon le cas. En effet, l’anesthésie locale agit seulement sur une partie précise où l’intervention veut avoir lieu. Elle est appropriée aux interventions ponctuelles comme l’extraction d’une dent.

Par contre, l’anesthésie générale a un effet plus ou moins généralisé et s’effectue en cas d’intervention « multiple ». Grâce à l’anesthésie générale, le médecin peut enlever plusieurs dents à la fois. Il faut noter que, quelque soit l’intervention dentaire, une anesthésie générale est plus adaptée, car elle fait perdre la conscience du patient et met à l’aise le médecin chirurgien dentiste dans son œuvre.

Extraction dentaire multiple : la norme

Lorsqu’un médecin chirurgien dentiste est confronté à une intervention dentaire multiple du même patient, il a plusieurs possibilités :

  • Lorsque l’anesthésie générale n’est pas disponible, le médecin peut opter pour l’anesthésie locale et l’intervention se fera en plusieurs séances. Les dents seront donc enlevées une à un intervalle de temps définis selon le cas présenté par la première intervention ;
  • Lorsque l’anesthésie générale est disponible, le médecin-chirurgien dentiste à la possibilité d’enlever jusqu’à quatre dents d’un seul coup ;

Dans ce cas, le patient peut subir son intervention et finir le même jour. Alors, le nombre de dents à enlever se définit en fonction du cas de chacun des patients. C’est pour dire que l’extraction de dents peut être multiple.

Complications opératoires de l’extraction dentaire

Plusieurs complications opératoires font surface près une opération d’extraction de dents multiples.

  • On peut avoir des complications hémorragiques. À ce niveau, il est question que le patient ait besoin d’une transfusion sanguine. Bien qu’elle soit rare, mais on en rencontre quand même ;
  • On assiste également à des complications infectieuses. Ces complications surviennent rarement lors de l’opération (1 cas sur 60). Mais plutôt on les observe après l’intervention.

Les complications nerveuses, articulaires, dentaires ne sont pas épargnées ;

Réactions de l’organisme du patient après l’extraction dentaire

Une fois la ou les dents enlevées (s), les jours suivants peuvent ne pas être toujours agréables pour le patient. Il peut y avoir saignement de la ou les gencive (s) concernée (s). Ce ne sont pas des saignements abondants. Mais le fait de mordre une compresse stérile au niveau de la zone concernée donne soulagement au bout de 30 minutes.

Des douleurs de la gencive feront également surface, mais ne persisteront pas. À l’aide des antalgiques, ces douleurs sont soulagées. Une réaction inflammatoire peut également apparaître au niveau de la gencive concernée ou de la joue. Le patient peut également sentir un malaise à l’ouverture de sa bouche.

Toutefois, en cas de saignements persistants au-delà de 24 h, le patient doit informer son médecin. Également lorsque les inflammations sont persistantes au-delà de trois jours et en cas de fièvre, il faut chercher à considérer l’avis de votre médecin chirurgien dentiste.

Précautions postopératoires

  • À la suite de l’intervention chirurgicale, le patient doit opter pour des aliments liquides et de préférence froids ;
  • Aussi, le patient doit continuer ses bains de bouche et doit toujours se brosser les dents à partir de 24 h au moins après l’intervention. Le brossage à ce niveau se fait rigoureusement avec une brosse à poils souples. L’hygiène buccale postopératoire est indispensable pour une prompte guérison ;
  • Le patient doit être mis sous antibiotiques afin d’éviter les infections postopératoires ;
  • Il est interdit de fumer après l’intervention, car le processus de cicatrisation est ralenti ;
  • Opter pour une alimentation molle les deux jours qui suivent l’intervention ;
  • Si l’intervention a été faite par prothèse immédiate, il faut laisser le stent pendant 48 h ;

En somme, l’extraction dentaire est un acte purement médical et nécessite assez de vigilances. Grâce aux spécialistes du domaine chirurgical, l’intervention peut vite se passer d’un seul coup afin de soulager le patient. Il est très important de toujours mettre le médecin-chirurgien au courant des pathologies postopératoires.

3.7/5 - (15 votes)

Laisser un message