Artimium 360 contre-indications : que faut-il savoir ?

Fabriquée en France par l’institut Biovancia, Artimium 360 est un complément alimentaire conçu dans le but de lutter contre les douleurs articulaires. Il jouit d’une certaine crédibilité en raison de son efficacité, de la maison de production, et surtout à cause de sa composition entièrement naturelle. Cependant, comme tous les comprimés, il ne doit pas être ingéré en toute circonstance et par n’importe qui.

Quand faut-il éviter Artimium 360 ?

Comme énoncé précédemment, Artimium 360 est composé d’ingrédients nature, ce qui est un avantage en soi. Toutefois, à cause de cet aspect, beaucoup confond ce complément à un médicament. Ils n’hésitent pas à en faire usage pour soigner un mal. Or le complément alimentaire Artimium 360 n’est pas une solution pour guérir un mal. Il apaise les symptômes pour permettre à l’utilisateur de consulter qui de droit. En faire usage pour soigner un mal pourrait aggraver celui-ci. De ce fait, il est fortement recommandé de consulter un médecin avant de commencer une cure  d’Artimium 360, ou de le mélanger avec d’autres comprimés.

Outre ceci, ce produit est contre indiqué dans trois circonstances.

En cas d’obésité

Les douleurs articulaires dues à l’obésité subviennent lorsque les os ne peuvent pas supporter la surcharge. Il peut donc s’agir simplement d’un surpoids. Dans ce cas de figure, recourir à une gélule d’Artimium 360 pourrait venir détériorer l’état d’un organisme qui souffre ou non d’une carence en collagène.

En cas de maladie rénale ou hépatique

Généralement, en cas d’excès, les composantes d’Artimium 360 sont aisément éliminées de l’organisme. Il n’y a donc aucun effet secondaire engendré par ce produit. Mais lorsque l’utilisateur souffre d’une maladie rénale ou hépatique, il y a un risque d’accumulation du produit. Il pourrait alors subvenir :

  • L’apparition de bleus ou de légères allergies cutanées ;
  • La formation de cristaux dans les articulations ;
  • Les troubles gastro-intestinaux ;
  • Des céphalées ;
  • De la diarrhée ;
  • De la nausée.

En cas de chimiothérapie

Le traitement de la chimiothérapie à une incidence sur le corps. Celle-ci se manifeste par des douleurs non concentriques, et bien d’autres symptômes semblables à ceux occasionnés par l’arthrite. Prendre Artimium 360 dans ces conditions pourrait interagir avec le traitement et diminuer son efficacité. Par conséquent, il est d’usage d’attendre la fin de la chimiothérapie pour constater ou pas la persistance de la douleur.

Qui doit éviter Artimium 360 ?

Lorsque les contre-indications ci-dessus sont minutieusement prises en compte, Artimium 360 offre de très bons résultats. Pour autant, ce produit est interdit d’usage aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes et aux mineurs. Pour cause, une loi promulguée par les autorités sanitaires européennes en 2012. Celle-ci stipule qu’il est interdit aux compléments alimentaires contenant du methylsulfonylmethane (MSM), de participer au maintien de la santé et du bon fonctionnement des articulations, des os, des tendons ou des ligaments. Or, il se fait que l’artimium 360 contient du MSM. Il ne peut donc être ingéré par les personnes sus-citées. En outre, ce produit du laboratoire Biovancia est interdit à toute personne allergique à l’un de ses composants actifs. Cela pourrait conduire à des réactions indésirables.

Artimium 360 est un produit efficace et sans effets secondaires, à condition de respecter les contre-indications prescrites et d’usage. Celles-ci sont relatives aux personnes souffrant de certains maux, aux personnes allergiques, etc. Pour entamer ou finir une cure d’Artimium 360, il est donc conseillé de consulter son médecin.

Lire aussi : Artimium 360 avis médical, composition, efficacité, prix

Laisser un message